• J 507 : sur les rives du lac Toba

    Photo des enfants de la dame.

    Mon hote et sa soeur a gauche.

    Elle m offre du riz avec du fromage fait maison. C est hyper rare ici alors je goute (c est d ailleurs la premiere fois je crois). J ai eu un peu peur d etre malade j avoue surtout que quand j en proposais, personne n en voulait. C est certainement car ils voulaient me le laisser. et bien c etait tres bon. Et pas malade en plus !

    "Bule", en indonesien, c est l etranger. Ce prononce boulet...

    Le pauvre chien !

    La route qui longe le lac est tout simplement geniale ! Relaxante, distrayante, interessante, bref, tout les trucs en ante.

    Un vrai bonheur cette route ! Jitencha kiffe aussi !

    La piste se degrade... mais c est pour un court instant.

    Cinq enfants sur une moto. C est pas rare de voir une famille sur une moto. Acheter une voiture pour la majeure partie des indonesiens est juste impossible donc toute la famille se deplace sur la meme motilette (je vous rappelle qu une motilette est un melange entre une moto et une mobilette).

    Ca monte severe apres ce bourg ou je me suis arreter manger (et laisser passer l orage)

    Par contre, la vue est superbe et il s arrete en plus de pleuvoir.

    La cuisine de ma famille d accueil pour ce soir. Dans les campagnes, la plupart des familles pauvres font la cuisine au feu de bois, avec bien sur zero ventillation. Ca ne m etonnerait pas d entendre qu il y a beaucoup de deces chez les femmes a cause d un cancer des poumons (les femmes ne fument pas mais font la cuisine).

    C est la premiere fois que je mange des spaghettis en Indonesie. mais c est pas a la bolognaise. Ici, ils aiment les epices, et ca arrache !


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :