• J 786 a J 789

     

    Pour mon retour sur Bishkek, je passe mon temps entre la Nomad guest house (ou sont Martin et Katharina ainsi que plein d autres cyclistes), trouver un nouvel appareil photo (car le mec qui, au depart, devait me reparer le mien en deux jours, vient m annoncer que c etait deux semaines au mieux), sur le net, dans les magazins de velo et bien sur, avec Aikerim et sa famille. Je dois attendre jusqu a Mardi alors que je m etais depeche pour etre a Bishkek le Jeudi car on m avait dit de venir chercher mon visa ouzbek le Vendredi. J essaye, via Aimeri (car ils ne parlent pas anglais a l ambassade), de faire le forcing en avancant les arguments suivant : ils m ont dit Vendredi, ca va faire deux semaines alors que c est une normalement, je suis a velo et mon visa kyrgyz va bientot expire (la route de Bichkek a la frontiere ouzbek prend entre une semaine et 10 jours). Ils s en foutent completement. C est Mardi un point c est tout. Et je me rends compte que c est le meme probleme avec les autres cyclistes qui ont fait la demande pour le visa ouzbek.

     

    Deux photos de cette periode : Martin et Katharina, a leur guest house et Aikerim preparant des pates.

     

    Archives

    Archives


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :