• J 830 : Malayer

    On dort super bien sur les matelas iraniens mais j ajoute le plus souvent mon tapis de sol pour avoir une couche supplementaire.

    Archives

    Le p tit dej, donne par la maitresse de maison, est tres copieux.

    Archives

    Seulement quelques km me speparent de Malayer.

    Archives

    Archives

    J y arrive en fin de matinee.

    Archives

    Je rencontre un mec dans la rue qui m invite a manger chez lui. Au meme moment, je tombe sur une fille qui me parle en francais. Elle maitrise bien la langue alors qu elle n ai jamais venue en France. Je lui demande pourquoi elle apprend le francais, elle me dit qu elle ne sait pas (elle a du ete forcee par ces parents quand elle etait petite). Je vais dans un cyber cafe. La fille veut me payer ma connexion puis minviter a manger chez elle. Oh, c est gentil mais je suis deja pris. Et puis, Reza m a deja invite a manger chez ses parents. Incroyable l Iran non ? de parfaits inconnus veulent tout me payer.

    Chez les parents de reza, pas mal cette lampe a gaz.

    Archives

    Et voici Reza. Il est prof d anglais. Il maitrise tres bien la langue de Shakespear.

    Archives

    Archives

    Il me propose de rester manger ce soir et de dormir chez lui mais je dois y aller, je n ai deja quasiment pas roule de la journee.

    Je rencontre un autre cycliste (Reza lui ausi).

    Archives

    Ca m enerve quand Jitencha tombe. Ca n est pas la premiere fois et ce n est suremenent pas la derniere non plus.

    Archives

    Archives

    Avant le coucher de soleil, je fais des provisions pour le soir et le lendemain matin.

    Archives

    Archives

    Je trouve un endroit peinard ou camper, pres d une masion agricole.

    Archives

    Archives


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :