• J 833 : comme je suis bien au Kurdistan !

    Ce matin, alors que je me rememore les aleas de la nuit passee, je vois cet ado qui arrive dans le champs. Good morning me dit il. Je lui reponds sans grand entousiasme. Puis il repart vers chez lui et revient quelques instants plus tard vec un petit dej. Incroyable ! Mais que c est il passe pour qu il agisse comme ca ? en fait, rien je pense, c est juste qu encore une fois, il ne se rendait pas compte a quel point c est chiant de devoir tout remballer quand il fait nuit. Son pere ainsi que son frere et son cousin le rejoingnent.

    Archives

    Archives

    Archives

    L ado me lache un : "sorry yesterday" qu il a du chercher dans son livre d anglais. Ca doit etre ses parents qu ils lui ont dit que ce n etait pas tres gentil ce qu il m avait fait la veille et lui ont demande de s excuser. Qui sait ?

    Archives

    Comme d hab, en Iran, je repars avec plus de bouffe (surtout des fruits) que ce que je peux manger.

    Archives

    Archives

    Archives

    Les paysages sont toujours superbes et les petits villages parsemes ajoutent un charme fou !

    Archives

    Archives

    Archives

    Archives

    Archives

    Archives

    Archives

    Archives

    Je m arrete acheter du pain et devinez quoi (c est pas trop dur quand meme), on me l offre.

    Archives

    Archives

    Magazin ambulant de tissus et voiles en tout genre.

    Archives

    Archives

    Archives

    Je m arrete dans cette epicerie ou finalement je vais manger.

    Archives

    Boisson energetique iranienne.

    Archives

    Archives

    Archives

    Pas mal le chargement.

    Archives

    De derriere, ca rend encore mieux. Il doit imperativement eviter les routes ou le vent souffle de travers sous peine de se retourner.

    Archives

    Je cherche un acces internet dans la ville qui suit. Je demande a deux ado a moto et ils me disent de les suivre. Apres m avoir promene dans toutes les rues et tous les sens (voyager a velo ameliore je trouve le sens de l orrientation), je me demande vraiment a quoi il joue avant de comprendre qu il prend plein de rues differentes pour echapper a un eventuel controle de police car il n a pas de licence pour sa moto. Je pars en fin d apres midi.

    Archives

    Archives

    Archives

    Archives

    Alors que j arrive a un village un peu avant le coucher du soleil, je vais me ravitailler en pain et fromage, comme j ai l habitude de faire, a l epicerie du coin avant de demander aux locaux ou je pourrai passer la nuit. Je trouve un homme qui me dit que je peux rester dans un petit appartement, sur le bord de la route, juste a cote, avant de me proposer d aller chez lui. Il est en fait avec on frere et j hesite longuement avant d accepter car ils habitent en fait a la ville d ou je suis parti 1h30 plus tot.

    Et la, bien sur, ils m offrent a manger et une bonne doudouche.

    Archives

    Archives

    Je rafole de ces legumes verts dont je ne connais le nom (tu te souviens Nico, on en mangeait au Japon, la premiere fois que tu en avais achete, tu les avais ramene pretextant qu ils n etaient pas frais car a l interieur, il y a des fils gluant)

    Archives

    Et voci les deux frere avec une femme (j ai jamais compris qui elle etait par rapport aux deux hommes, ni la soeur ni la femme d aucun d entre eux mais elle habitait pourtant bien la).

    Archives


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :