• J 842 la Turquie

    Mes hotes se sont fait construire une autre maison et il y a toujours l autre a cote mais qui ne sert plus.

    Archives

    Ils m offrent le petit dej.

    Archives

    Voici leur mere.

    Archives

    Archives

    Photo avec une partie de la famille. Un grand merci a eux.

    Archives

    L exemple a suivre des militaires qui ont du faire les cons avec le 4X4 et voila le resultat.

    Archives

    Une petite cote puis derriere, c est Zakhu puis la frontiere turque.

    Archives

    Archives

    Archives

    Archives

    Je mange dans ce bistrot. Je suis content d avoir choisi cet endroit tres chaleureux. Je discute avec le patron apres mon dejeuner. Son histoire est passionnante. Il a passe 7 ans comme refugie politique en Angleterre et me raconte la fuite de son pays et le long voyage clandestin qui l a mene jusqu en Grande Bretagne. Il a retrouve sa famille seulement 7 ans plus tard, quand tout est revenu au calme dans cette region du monde. Il n a pas reconnu son fils par ex (qui travaille avec lui dans son restau). Ce fut une dure experience pour lui mais le gouvernement britanique lui a tout fournit et il lui en ai reconnaissant aujourd hui c est pourquoi il a envie d aider les autres et fournit un bon repas pour un prix derisoire.

    Archives

    Le passage de la frontiere est un peu long. Chaque vehicule est meticuleusement fouille (pour ses occupants, c est la journee d attente assuree). Heureusement, avec Jitencha, ca passe bien. je dois tout de meme passer mes affaires au scan et ouvrir un sac mais le gars qui verifie tout ca est fascinne par mon voyage. On pourrait dire sans exageration qu il est fan. Il est en admiration et il me le dit a plusieurs reprises. Du coup, des passages en douane comme celui ci, meme si c etait un peu plus long que d habitude, j en veux bien tous les jours.

    Des que je franchis la derniere barriere (il y a eu je ne sais combien de check point), je vois une bande de gamins qui n est pas la pour me souhaiter la bienvenue. Je ne les sens pas du tout et me dis que je ne dois pas m arreter, alors qu ils me barrent le passage (ils essaient de vendre des boissons). Je fonce dans le tas et ils se poussent. J appuie sur les pedales car comme je l imaginais, ils me suivent et essaient de me prendre ce qu ils peuvent. Malheureusement, y a pas grand chose a voler sur Jitencha a l arriere. Dommage les gars.

    J halucine de voir la file d attente des camions. Je serai curieux de savoir combien de temps ils attendent comme ca.

    Archives

    Devant moi

    Archives

    Et derriere. J ai compte, il y a un peu plus de 5 km de queue. Bon courage !

    Archives

    Sur le chemin, des gamins me lancent des pierres et y a meme un couteau qui passe devant les roues de Jitencha. Ca c est un gentil accueil. Merci les sales moutards.

    Heureusement, les adultes sont bien plus sympa. Ceux la m offre le pain par exemple.

    Archives

    Je sors de la ville au coucher de soleil. J ai essaye de reperer une maison ou planter la tente (pas vraiment envie de camper au milieu de nul part vu les gamins qui rodent dans le coin) et je trouve finalement cette station essence qui m accepte (il n y a que des immeubles, pas une seule maison dans le coin).

    Archives

    Le jeune manager me permet meme de regarder mes mails. Sympa !

    Archives


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :