• J 883 : un 1er Novembre charge

    Voici mon abri. Pas mal hein ? Comme ca, je n ai aps eu la rosee de la nuit avec son humidite. Et y avait meme un point d eau (malheureusement, ils avaient coup l electricite, c est vraiment pas cool, lol)

    Archives

    Archives

    Il fait plutot frais mais dans la cote, les gants de ski ne sont plus necessaire.

    Archives

    J arrive dans une plaine apres la descente, de l autre cote de la foret et le brouillard ne s est toujours pas leve.

    Archives

    Vente de fleurs pres d un cimetiere dans un petit village. Et oui, y a pas trop de clients. Pourtant, nous sommes le 1er Novembre et les croates ont malheureusement plus de tombes a fleurir que beaucoup d autres nations car la guerre a emporte beaucoup de gens il y a 20 ans de ca.

    Archives

    Je decide de ne pas prendre la route principale (celle qui donne la direction de Zagreb) pour eviter le traffic. Ca devrait monter un peu plus mais en terme de km, c est meme plus court. Mais rien ne vaut une reoute peinard a velo alors je n hesite pas. Et j ai eu raison. Il n y a personne et la campagne est tres jolie, la route suivant une riviere.

    Archives

    Archives

    Archives

    Archives

    Dommage, il fait gris mais meme sans soleil, les couleurs d Automne rendent bien.

    Archives

    Archives

    La campagne est encore minee. Mieux vaut ne pas sortir des sentiers battus.

    Archives

    Dans ce village, on peut nettement voir les traces que la guerre a laisse. Il y a plus de maisons abandonnees qu habitees.

    Archives

    Archives

    Archives

    Archives

    Archives

    J en ai fini avec la cote (qui etait vraiment pas mechante en fait) et les villages se suivent et se ressemblent. Toujours autant d impacts de balle ou completement demolies.

    Archives

    Archives

    Archives

    Archives

    Archives

    Archives

    J arrive a Pakrac, une ville tres touchee aussi pendant la guerre. Ci dessous, deux maisons se faisant face.

    Archives

    Archives

    Je sors de cette ville et continue de rouler pour trouver un coin tranquille dans la campagne. Je n ai pas encore essaye de demander l hospitalite chez des croates, alors je tente ma chance quand je vois une famille regroupee devant leur maison. Par chance, une fille parle anglais et explique aux autres membres de la famille que j aimerai plenter ma tente dans leur jardin. Ok, pas de pb. Cool, merci. Alors que je commence a monter ma tente, l homme me fait signe de le suivre. Il m explique que si je veux, je peux meme dormir dans cette piece ou il ya un fourneau, une douche, une machine a laver et bien sur, de l electricite. Impec ! Je n en esperais pas tant. Ca fait vraiment plaisir de se prendre une bonne douche chaude et de recharger les batteries, chauffe par un bon poel d antant. Ce qui me fait le plus chaud au coeur, c est la gentillesse de ces gens. Ils m offrent meme un petit dessert (car je leur dis que j ai de quoi manger, sinon, ils m offraient un repas).

    Archives

    Presentation de mon Palace pour la nuit.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :