• J 914 : et la, c est le drame !

    Comme j ai vraiment le temps (je ne suis plus loin de Paris et il faut que j y sois demain dans l apres midi), je discute une bonne partie de la matinee avec la dame qui m a laisse dormir devant chez elle.

    Archives

    Je pars vers 11h et, une heure plus tard, alors que je mets le petit plateau grand pignon pour grimper une cote, un homme semble interesse par mon voyage et me pose des questions. Je m arrete pour discuter avec lui. Sa voisine debarque quelques minutes plus tard et elle nous invite a dejeuner ensemble.

    Archives

    Je repars finalement a 15h, heureux d avoir fait cette belle rencontre et de voir que l accueil des francais est tres bon, mais je me dis que maintenant, je suis a la bourre.

    Archives

    Le soleil va bientot se coucher et je n ai fais qu une vingtaine de km. Il va falloir que je roule un peu de nuit.

    Archives

    Archives

    Archives

    Je vais dans un supermarche pour acheter a manger pour le soir et mon p tit dej.

    Je roule, de nuit, sur la D605 vers Melun, juste apres Montereau Fault Yonne. Je vois une voiture venant de la droite, d une petite route, qui veut traverser la route. Je sais, par experience, que les voitures ne supportent pas attendre qu un cycliste passe car ca peut leur faire perdre leur seule opportunite avant 5 minutes de passer. Du coup, je leve le pied, fais des hochements de tete pour que ma lampe frontale soit plus visible et lui fais un signe de la main de ne pas passer. Alors que j arrive a sa hauteur, elle s engage. Jitencha percute de plein fouet ce gros 4X4 et, dans l accident, je vois le RDV de demain rate et je hurle, mauvais d avoir parcouru 38 000 km sans rien et d avoir un accident avant Melun. Quand la femme sort de sa voiture, elle est sous le choc. Je la rassure en lui disant que je vais bien et, apres avoir transporte Jitencha, qui gisait sur la chaussee, hors de danger, je lui explique pourquoi je suis mauvais a ce point. Je me rends compte aussi que ma sacoche avant droite, dans le choc, s est detachee et est encore au milieu de la route. Alors que je veux la recuperer, une voiture arrive. Je lui fais des signes pour qu elle ralentisse mais rien n y fait et, comme ci elle le faisait expres, roule en plein sur ma sacoche, broyant ainsi mon ordinateur et mon disque dur. Je ne vous raconte pas comment j etais content. Mais, comme a chaque fois dans ce genre de situation, je relativise en me disant que je suis vivant et en bonne sante. La femme qui conduisait le 4X4 ne m avait en fait pas vu.

    Son mari vient me chercher, quelques minutes plus tard car Jitencha est blesse. En tout cas, suffisament pour que je sois totallement immobilise car sa roue avant est voilee.

    Archives

    Archives

    Regardez la roue avant. Ah bah elle va marcher beaucoup moins bien, ah bah ca c est sur !

    Archives

    Chez ce couple, on remplace ma roue par celle du monsieur (elle monte pile poil sur Jitencha) et, avec des sangles, on accroche comme on peut la sacoche au porte bagages.

    Ils m offrent un bon repas en compagnie de leur fille et de leur beau fils et je dormirai ce soir chez eux. Rencontre insolite comme je n en avais jamais fait (comme quoi, y a un debut a tout, meme a la fin du voyage).

    Archives


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    DACOSTA
    Dimanche 29 Janvier 2012 à 20:27

    Mince, il a drolement morflé ton vélo ! tu as eu de la chance de ne pas être blessé dans cet accident !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :